top of page
  • serge845

2017 Le Rosaire au Santuario Nacional de Cristo Rey



Peut-être avez vous entendu parler de ces sportifs qui s’entraînaient au bobsleigh en Jamaïque ; comme moi, dans un premier temps, cela vous a plutôt fait sourire ! Quand à mon retour du Portugal après l'installation des peintures j’explique que je réponds à des commandes figuratives et religieuses, eh bien j’ai l’impression que je suis vu et considéré comme ces sportifs atypiques. En effet, faire de la peinture figurative religieuse en France en 2018, c’est s’exposer à des regards étonnés, souvent teintés d’incompréhension, voir même compatissants. J’en fait l’expérience fréquemment, et pas seulement auprès de non-croyants !

Il m’a été proposé de peindre les mystères du Rosaire à ALMADA au Santuário de Cristo Rei, en face de LISBONNE, dans un vaste espace aménagé pour y accueillir des milliers de personnes passant chaque année. 75 mètre carrés de peinture !

La Providence semble pour le moment me voir travailler dans ce sens. Je peux vous partager que la Sainte Vierge m’a confondu par sa prévenance dans cette aventure artistique qui résulte d’un enchaînement providentiel d’événements incroyables qui sont trop longs à raconter ici. Il faudrait écrire un roman ! Toujours est-il qu’au fond de moi, je crois que de donner à voir les Mystères de Dieu avec ces scènes de la vie du Christ que sont les Mystères du Rosaire a un sens, cela parce que la culture chrétienne est à marée basse, et qu’il est bon et essentiel de la redonner à voir de façon explicite.

Alors, laisserez-vous toucher par ce travail dans lequel je me suis plongé durant des mois, à l’image de ces sportifs jamaïcain qui voulaient à tous prix participer aux jeux olympiques ? Cela leur avait demandé beaucoup de persévérance et d’efforts, croyez moi!

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page